l'écologie compatible avec l'economie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'écologie compatible avec l'economie?

Message par Admin le Sam 9 Mai - 13:00

Je dirais Oui bien sûr, il ne faut faut pas confondre économie et capitalisme. Ce qui nuit globalement à l’écologie est « le profit aveugle » me direz-vous et c’est bien vu!

Il est impératif de combattre l’obsession économique en trouvant un équilibre entre croissance et décroissance. Ni l’un ni l’autre ne seront à déterminer, il seront le fruit du marché et c’est à nous de prévoir les fluctuations de celui-ci pour maintenir un équilibre. Il est sûr que produire trop est nuisible ainsi que produire insuffisamment. Il faut donc apporter une production étudiée par rapport au besoin du marché, un quota. Regardons quelques mois en arrière la production de pomme de terre qui à explosé .

Il est vrai que la pomme de terre est une culture à grand rendement mais une surproduction entraine forcément une sur-compétitivité donc la chute du cours par la même occasion. Je pense que ce manque de gestion, de communication est un grave manquement aux obligations de notre gouvernement.

Les OGM ont envahi le territoire, les pollens modifiés se sont répandus. Il faut sans attendre retourner vers des souches plus anciennes de semences pour commencer à diminuer leur présence, mais ce ne sera que très inefficace si la culture d’OGM en France n’est pas abolie très prochainement! Attendons-nous à voir apparaître des hybrides dans toutes nos cultures! Des études sérieuses ont démontré qu’au-delà de 3 mois d’alimentation, les OGM étaient un facteur cancérigène et stérilisateur. Mais le pire dans tout ça a été dénoncé par le généticien David Suzuki, d’après ses études les OGM transforment directement l’ADN!

Les pesticides sont devenus l’outil indispensable dans de le monde agricole, eux aussi sont un problème sanitaire de masse! Ainsi que leurs cousins les engrais qui a forte dose sont tout aussi toxiques! Ils se répandent eux aussi partout dans l’air, le sol et l’eau. Ces éléments incontrôlables se retrouvent dans tout nos aliments, dans les nappes phréatiques, dans nos océans ainsi que dans chaque espèce animale.

Le dérèglement climatique est une des conséquences de pratique industrielle dans l’agriculture, elle participe à hauteur de 14% à l’émission totale de gaz à effet de serre ce qui la place juste derrière le transport qui représente 16% des émissions totales.

Pollution de l’eau et de l’air, appauvrissement des sols conduisent à une perte de la biodiversité. De nombreux insectes comme les abeilles sont les victimes des insecticides et risques de disparaitres .

La sur-production conduit à des déstabilisations du marché et par conséquent elle influe sur le niveau de vie de chacun.

les aliments deviennent toxiques, les OGM contaminent les autres cultures ce qui crée une insécurité alimentaire générale. Les émission de gaz à effet de serre contribuent aussi à la disparition des espèces et à l’appauvrissement des sols.

La gestion des semences par les industriels entraine la disparition des espèces régionales au profit d’hybrides. Présentent depuis 1948 en France, ces hybrides ne permettent pas la reproduction de semence dans un but économique mais le pollen de ces plantes peut néanmoins féconder des plantes normales ce qui peux créer des gènes récessifs: elles seront mal formées, peu productives ou stériles sur plusieurs générations.

Les petits agriculteurs qui pratiquent une agriculture traditionnelle ne peuvent pas tenir face aux géants de l’industrie agricole. Les problèmes sont si nombreux que nous avons du mal à les cerner, de plus ils entrainent à leur tour d’autres problèmes comme la baisse de la fécondité humaine et animale et de nombreuses autres maladies.

Depuis peu nous assistons à une flambée du nombre d’allergies au gluten, encore une conséquence de l’industrialisation agricole qui au fil de croisement à créé un blé extrêmement riche en gluten. Mais c’est quoi le gluten? Le gluten est ce qui lie la farine et donne l’élasticité de la pâte ce qui lui permet de lever plus facilement.Il existe aussi sous forme synthétique, il sert de liant et est rajouté dans toutes les préparations industrielles! Il est aussi rajouté à la farine avec de nombreux agents de blanchiment.

Des études mettent en évidence la toxicité du gluten. Cette molécule naturelle ou non a comme conséquence un vieillissement prématuré de l’organisme et de la peau. Les cas d’intolérances grimpent et grimperont en flèche tant que des doses massives nous seront volontairement données en pâture…

Tant que le secteur agricole obéira aux lobbies industriels, nous ne pourrons concilier agriculture propre et économie. Les solutions sont nombreuses et nous sommes désireux de résoudre ces problèmes, aidez-nous en nous faisant confiance.
avatar
Admin
Admin

Messages : 10
Date d'inscription : 24/04/2015

http://lepartievolutioniste.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum